LIVRE D'OR


 Vous avez des remarques, des suggestions, des compliments, des doléances, ou salut de passage à nous faire, n'hésitez pas, laissez-nous un commentaire dans notre livre d'or.

Vous pouvez également intervenir sur

NOTRE FORUM

Commentaires : 166
  • #166

    jason (mardi, 06 juin 2017 20:37)

    Je luttais pour que mon fils Murphy quitte la dépendance à la drogue. Il a été accro à Heroine depuis 17 ans. Il combat et inflige des blessures aux gens et il pénètre dans l'appartement des gens et vole chaque fois qu'il n'a pas d'argent pour acheter les médicaments. Il est allé en prison plusieurs fois. Il a pris des centres de réadaptation, mais il n'a pas changé. En fait, il a pire. J'ai vu un témoignage d'une femme sur le blog sur Internet de la façon dont le docteur Jefferson a aidé sa fille à quitter les médicaments. Je l'ai contacté, et on m'a dit quoi faire, en moins de 5 jours, mon fils a quitté les drogues, il était très responsable et il s'est marié. Tout le remerciement du docteur Jefferson pour son aide. Si quelqu'un sur ce blog a besoin de son aide, vous pouvez le contacter via son adresse mail: doctorjeffersontemple@gmail.com
    Numéro de portable: +2348073906827

  • #165

    Maryse (dimanche, 19 février 2017 21:48)

    Bonsoir ā tous et toutes. J'ai fait la connaissance de Sophie il y a 14 ans. Mon fils fumait du cannabis. Il a écopé de 2 mois de prison avec sursis quelques jours après son 18ème anniversaire. Je cherchais une aide depuis 2 ans environ. J'avais rencontré des professionnels, des psychologues. TOUS banalisation la situation et lui en déduisait qu'on lui donnait l'absolution et l'autorisation. J'étais présente au tribunal. Ils l'ont condamné aussi à une injonction de soins mais il n'à JAMAIS été convoqué. Sophie est arrivée dans ma vie comme un miracle. Enfin quelqu'un qui écoutait vraiment et qui savait de quoi elle parlait. Je ne savais pas comment gérer cette situation. Que dire à mon fils quand il me demandait de l'argent, quand il m'accusait de ne pas l'aimer parce que je n'accédais pas à ses demandes, quand il devenait méchant voire violent. Sophie m'a accompagnée pas à pas. Elle m'a aidée à gérer cette situation, elle m'a soutenue psychologiquement. Avec un dévouement et une générosité sans faille. Elle nous a aidés, mon fils et moi. Moi directement par sa parole et sa présence chaque fois que j'en avais besoin. Mon fils indirectement, et qui n'en était pas conscient parce qu'elle m'à aidé à l'aider. Aujourd'hui il va bien. Il travaille et à 2 enfants. Sophie est devenue mon amie. Je l'ai vue oeuvrer depuis 14 ans afin de sauver notre jeunesse de la drogue. Elle intervient sans répis dans les écoles, elle a écrit de nombreux livres sur le sujet , des guides, des témoignages. Elle est intervenue partout où elle peut être utile et entendue: à la télé, à la radio, lors de réunions ... Quand j'entends qu'on envisage de légaliser le cannabis, je dis que c'est criminel. Ces gens ne savent pas de quoi ils parlent et ils ne sont pas directement concernés sinon ils ne pourraient pas proposer la vente libre de ce poison. Combien d'accidents dus aux drogues dites douces, combien passent de ces drogues aux drogues dures. Nous sommes tous concernés et personne n'est à l'abri. Et si peu de vrais chevaliers capables d'affronter le problème. Sophie l'affronte depuis si longtemps. Merci Sophie pour ton aide si précieuse, ta capacité d'écoute, sans jamais aucun jugement, avec une générosité et un amour de l'autre qui forcent le respect.

  • #164

    yagmur kimsesiz (vendredi, 21 octobre 2016 11:19)

    voila je suis en 6eme merci a chaque fois j aisey de rentre sur votre site auresemans vous eter venu le 31 mai merci pour tout et je suis vraiment desole pour ton fils

    YAGMUR....

  • #163

    Sophie Daoût (mercredi, 28 septembre 2016 15:57)

    Je viens de recevoir un message de Marion, une jeune fille que j'ai rencontrée il y a 2 ans , qui était en rupture avec sa famille pour des problèmes multiples dont une consommation de cannabis.

    Sa maman était désespérée!

    Voyez ce qu'il en est aujourd’hui!

    Espoir donc

    Merci à Marion qui m'a autorisée à poster son message



    Bonjour Sophie!



    Comment vas-tu?

    J'ai appris pour ta maladie, je tenais à t'écrire afin que tu saches que je te soutiens et pense souvent à toi.



    Tu as su t'arrêter sur moi et m'aider à sortir du gouffre dans lequel je m'étais coincée.

    Je voudrais te remercier pour tout ce que tu as fait, la prise de conscience que tu m'as fait prendre, puis la réconciliation avec mes parents.

    Tout ça a pris du temps mais aujourd'hui je sais qui je suis, là où je vais, et je reconnais les personnes qui autour de moi veulent mon bien.



    J'ai retrouvé la confiance de mes parents, leur fierté et leur soutien.

    J'ai commencé tout récemment des études en soins infirmiers; très intéressantes, épanouissantes et en accord avec moi même!

    Je sens bien que j'ai trouvé ma voie, c'est une brique de plus que je pose pour monter mon empire!

    J'ai aussi une copine avec qui je m'entend très bien, mes parents et mon frère l'ont rencontrée et l'apprécient vraiment.

    Je ne pouvais espérer mieux; l'approbation de ma famille m'était tellement nécessaire pour m'épanouir totalement.

    J'ai également travaillé avec eux pendant 2 mois cet été, ils étaient fiers de leur fille, ça se sentait, et moi si admirable de voir à quel point ils se démènent chaque jour dans leur travail.

    Nos relations se sont vraiment améliorées, ça nous fait à tous un bien fou.



    Je croque la vie à pleines dents, c'est une deuxième naissance que tu m'as donnée, les idées noires que j'avais n'existent plus dans mon présent, je vis sereinement!

    Alors un GRAND MERCI pour tout Sophie, je suis de tout cœur avec toi pour ton combat.

    Battante comme tu es, ce combat la, comme tu l'as fait avec le mien, tu le vaincras!



    Je t'embrasse Sophie,



    Marion.





    Envoyé de mon iPhone

  • #162

    Boubacar NDIAYE (vendredi, 16 septembre 2016 10:30)

    Bonjour à toutes et à tous.
    Je m'appelle Boubacar NDIAYE, j'habite à Dakar, et j'ai écrit un livre sur la drogue: Les Fumées de la Folie, publié chez Harmattan.
    C'est un livre qui montre comment les jeunes fument, ce qu'ils ressentent. Mais, dehors du phénomène du don d'ubiquité, qui permet de descendre dans la conscience d'un enfant et de vivre l'acte de la fumerie, c'est la problématique de l'éducation qui sera posée, et le rôle de la maman dans le processus éducationnel!
    Venez déjà interagir avec nous dans Jeunesse Africaine Sans Drogue sur Facebook, en attendant de pouvoir lire mon livre.
    Que Dieu nous garde et nous aide à mieux nous occuper de nos enfants. Chaque jour qui passe est un sucées sur la tentation d'un taf! Souhaitons que ce succès quotidien demeure....

  • #161

    Christine Agens (lundi, 13 juin 2016 22:05)

    Je suis Christine Agens une maman endeuillée par la mort de son fils qui buvait et se droguait. Je suis énormément touchées par tous ces jeunes qui remercient Sophie et approuvent son combat. Leurs réactions me vont droit au coeur , ils comprennent tout à fait la démarche de Sophie et je trouve cela Formidable !!!!! Super les jeunes et parlez en autour de vous Bravo !!!

  • #160

    jo kahi (mercredi, 08 juin 2016 10:24)

    on n'ai toucher pour l'histoire de votre fils on est avec vous

  • #159

    louane (mercredi, 08 juin 2016 10:21)

    cc kahila

  • #158

    baptiste (mardi, 07 juin 2016 10:06)

    bonjour vous m'avez beaucoup appris de chose et continuer a vous battre.
    JE SUIS AVEC VOUS !

  • #157

    Tom (lundi, 06 juin 2016 20:24)

    Merci de toutes ces information pour nous protéger de la drogue.

  • #156

    Louane (lundi, 06 juin 2016 19:47)

    Bonjour je suis avec vous et je vous trouve très gentille

  • #155

    lola (lundi, 06 juin 2016 18:32)

    lola élèves de cm2 . j 'ai été très touchée par l 'histoire de votre fils . Je suis vraiment désolée . Mais MERCI pour votre venue dans notre école, cela va beaucoup nous servir et encore MERCI

  • #154

    josephine (lundi, 06 juin 2016 14:58)

    je suis tocher pour votre fils

  • #153

    louane (lundi, 06 juin 2016 14:39)

    j'ai était toucher par l'histoire de votre fils et je suis sur que vous réussirer à gagnié le combat et personne ne prendra de la drogue

  • #152

    Agens Christine (jeudi, 02 juin 2016 14:54)

    J'ai rencontré Sophie hier après-midi et elle m'a remerciée pour le message que j'avais écrit au sujet de mon fils Yohan décédé le 06 décembre 2015 . Je ne comprenais pas pourquoi elle me remerciait , elle m'a donc expliqué qu'elle lisait ce message dans les établissements scolaires où elle intervenait et que les enfants étaient touchés . Mon fils buvait. Nous avons tout fait pour tenter de stopper cette addiction. Il prenait des médicaments mais rien ne fonctionnait, il pleurait parfois dans mes bras et me disait : " Maman c'est dur, tu ne peux pas savoir à quel point c'est difficile . Lorsque je serai soigné , j'irai parler à des jeunes pour qu'il ne fasse pas la même erreur que moi. "
    Et puis sans que l'on s'en rende compte pour pallier à son addiction il s'est drogué et se fût la descente aux enfers jusqu'à son décès tragique . Lors de ses funérailles j'ai fait un discours dans lequel je précisait à mon fils disparu que son combat était devenu le mien . Alors même si ce n'est qu'Un Seul jeune que je peux empêcher de toucher à la drogue , à l'alcool je serai la plus heureuse des Mamans : par mon combat , par le formidable travail et engagement de Sophie, mon Yohan aura sauvé quelqu'un.
    Alors encore MERCI Sophie, je vous admire et de pouvoir communiquer avec vous me fait le plus grand bien et savoir que dans un futur proche je pourrai intervenir avec vous m'aide à me reconstruire suite au décès de mon fils.

  • #151

    Carla (mercredi, 01 juin 2016 18:41)

    Bonjour l'équipe de Jeunesse Sans Drogue,
    je suis Carla, actuellement en classe de 3 ème au collège Nazareth. Vous êtes venues il y a presque une semaine, c'était jeudi dernier. J'ai vraiment été touchée par le message que vous faites passer à nous, les jeunes. Sophie, vous étiez tellement percutante et touchante, votre témoignage vaut vraiment de l'or. La drogue est malheureusement banalisée de nos jours alors qu'elle devient de plus en plus dangereuse. C'est pour cela qu'il faut des personnes comme vous, qui sont engagées.
    Alors merci, merci aussi pour votre soutien à la fin de votre témoignage, je vous souhaite une merveilleuse continuation.

    Carla

  • #150

    Sophie Daoût (mercredi, 01 juin 2016 08:37)

    J'ai ramené dans le livre d'or d'autres messages d'enfants du CM2 et d'une maman, messages laissé sdans la rubrique: "Témoignages et échanges":

    madame Bocquillon (mercredi, 01 juin 2016 07:59)

    je crois qu' en vous il y a une femme blesser
    #74

    Clémence (mardi, 31 mai 2016 17:51)

    Bonjour c'était super le film et toutes les informations que vous avez apporté
    #73

    yagmur kimsesiz (mardi, 31 mai 2016 17:48)

    salut

    c est tes iper bien le film mais la drogue et vraiment dangeureut mes frére an entre 13 et 16 ans

  • #149

    cyane CM2 Ansanay alex (mercredi, 01 juin 2016 07:50)

    Ce que tu nous as dis sa ma toucher et désolé pour ton fils

  • #148

    Sophie Daoût (mardi, 31 mai 2016 18:15)

    Les messages suivants ont été postés par des enfants de CM2 que nous avons rencontrés aujourd'hui, Solange et moi.
    Peut-être d'autres suivront-ils.
    Ils ont été très attentifs et ont posé beaucoup de questions.
    Il y a quelques années, nous avins rencontré 4 fumeurs de joints dans une classe de CM!!
    merci à ces enfants qui témoignent.
    Sophie Daoût

  • #147

    cyane (mardi, 31 mai 2016 18:08)

    aujourd’hui j'ai compris qu' il fallait se maifier

  • #146

    Louchart Clémence (mardi, 31 mai 2016 17:49)

    Je suis contente que Sophie soit venue aujourd'hui parce que l'on ne rencontre pas beaucoup de personnes comme elle qui nous préviennent de ce qui se passe lorsque que l‘on se drogue et qu'on fume aussi. Je voudrais la remercier car ça va permettre à mon frère de 16 ans ce que ça fait; car depuis la fin de la 4ème on lui a dit tiens goutte ça fait du bien t'auras plus de problème.Parfois il fumait et un jour il s'est acheté une cigarette électronique et il a voulu me faire goutté et j'ai refusé,j'ai prévenu ma mère je voulais pas mais je l'ai fait pour sa santé et par amour pour lui.C'est pour ça que j'ai choisi de ni touché à la drogue ni à la cigarette pour ne pas me faire de mal et ne pas en faire non plus à ma famille. MERCI BEAUCOUP !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • #145

    kimsesiz yagmur (mardi, 31 mai 2016 16:35)

    Alors je suie trés ravie que tu soi venu Sophie a Réne Chare le film et ton fils ma donne des larme au yeux j esper que tous le monde arretra la droge

    merci de tout mon coeur

    Yagmur...

  • #144

    Lisa (mercredi, 25 mai 2016 10:40)

    Voilà mon message ci-dessous. je l'avais mis dans la rubrique témoignages et échanges et je le mets aussi dans le livre d'or

    J ai rencontré Sophie en octobre 2014 car j'étais complètement perdue dans mon rôle de maman avec mon fils Mathias qui avait 19 ans et qui fumait du cannabis depuis l'âge de 15 ans. Il venait d'avoir un accident de voiture très grave avec trois autres copains. Il a réalisé après qu'il aurait pu causer la mort d'un de ces jeunes garçons. Au début il a commencé pour faire comme tout le monde et voir ce que c'était et puis à l'âge de 17 ans il est vraiment devenu accro, c'est complètement isolé ne voyant plus personne, ayant perdu plus de 10 kg. Il vivait dans un petit studio et ne sortait pas de la journée ni de la nuit et n'avait plus de vie, il était tombé en très profonde dépression, ne parlait pratiquement plus, se déplacait au ralenti et n'avait plus la force de faire quoi que ce soit. Il voulait arrêter mais n'y arrivait pas et reportait toujours au lendemain.

    J étais très inquiète et ne savait pas comment l'aider à s'en sortir malgré beaucoup de communication que nous avions entre nous et c'est à ce moment-là que je suis tombée sur l'association de Sophie et je l'ai contactée.

    Mathias a rencontré plusieurs fois Sophie qui l'a aidé à arrêter, en étant très présente au téléphone et par SMS pour l'encourager. Il a au début diminué puis réussi à arrêter complètement. Sophie lui avait dit de se remettre au sport car ce n'était pas gagné et qu'il fallait faire très attention pour ne pas reprendre. Il n'a pas mis en application ces conseils et à repris deux mois après.

    Il a de nouveau arrêté et en juin 2015 il a a pris la décision de s'engager dans l'armée comme maître chien sentant que l'armée pourrait peut-être l'aider à s'en sortir et à lui donner un cadre qui n'arrivait pas à trouver tout seul. Il a passé tous les concours d'entrée et les entretiens à été reçu et à intégrée l'armée au 1er décembre 2015. Après 3 mois de classes difficiles où il a résisté, il a continué par 3 mois de formation d'infanterie où il a reçu son képi et il vient de commencer sa formation de maître chien et a reçu son chien hier. Il est maintenant responsable de cet animal et il est très fier de lui, d'avoir réussi ce parcours difficile qui lui permet d'avoir un bel avenir devant lui. Il se sent motivé, à pris 12 kg et à maintenant une vie sociale avec plein de copains et de copines.

    Un grand merci à Sophie pour nous avoir aidé à traverser cette période si difficile.

    Lisa

  • #143

    Agens (jeudi, 19 mai 2016 23:14)

    J'ai déjà transmis un message à propos de mon fils décédé et je tiens à dire à tous les parents ainsi qu'à leurs enfants : méfiez vous de ce fléau , il touche n'importe qui et de chaque milieu social , ne vous faites pas avoir . On dit toujours ça n'arrive qu'aux autres ou j'arrête quand je veux mais pas du tout . C'est dur très dur et difficile de combattre cet horrible manque qui vous submerge et vous entraîne vers le fond. Je vous en supplie soyez vigilant !!!

  • #142

    Sophie Daout (jeudi, 19 mai 2016 18:57)

    De beaux et puissants témoignages auxquels je vais répondre rapidement.
    D'abord merci aux élèves du collège Jacques Prévert des Arcs qui sont venus dans le forum.
    Merci aussi à leur professeur dont la présence dans le groupe m'a touchée. Bien sûr que je suis d'accord pour mettre sur pied une formation pour les professeurs.
    Tant mieux, Justine si je t'ai aidée pour ton exposé.
    Enfin, un grand merci à Agens, cette maman en deuil qui veut transmettre le message de son fils, que la drogue a tué!
    Elle m'aidera à faire comprendre aux jeunes les raisons pour lesquelles il ne faut pas toucher à ces produits!
    Merci à toi, Agens!
    Je vous embrasse tous
    Sophie Daoût

  • #141

    justine (jeudi, 19 mai 2016 16:30)

    Bonjour, je souhaitais juste vous remercier pour votre intervention car plus tard dan sl'année, j'ai eu un exposé sur le cannabis à faire. Cela m'a bien servis, Merci beaucoup! Justine

  • #140

    Agens (mercredi, 18 mai 2016 11:33)

    je tiens à faire part de mon témoignage : Mon fis était addicte à l'alcool et mal dans sa peau. Il était suivi par l'hôpital pour son addictologie puis par un autre service dans un autre endroit tenue aussi par l'hôpital contre toute addictologie et je ne comprenais pas pourquoi. J'espérais qu'on l'hospitalise contre l'alcool mais rien à faire et j'ai pourtant tout essayé mais il était majeur donc impossible et étant majeur on ne me disait rien en particulier qu'il se droguait également. Et le drame est arrivé le 06 décembre, nous avions passé une bonne matinée, il s'était couché au petit matin et debout à 10h30 il était en pleine forme ce qui m'étonnait mais mon mari et moi étions heureux il rigolait , il avait déjeuner avec et tout cela dans une bonne ambiance puis il est sorti vers 14h00 pour voire des amis et est rentré vers 15h00. Il est resté avec moi puis m'a dit qu'il allait se reposer. Il m'a répété trois fois que le réveille à 18h00 pour dormir le soir et être en forme pour le lendemain matin car il devait travaillé. Mais à 18h00 je suis monté le réveiller et tout était fini , mon amour était mort. Il y a eu autopsie et nous avons appris que dans son corps il y avait de l'alcool , 2 tranquillisants et de l'héroïne ce qui a conduit à un infarctus. Avec l'alcool mon fils était dépressif , il me disait souvent : Maman lorsque je serai soigné , j'irai parler aux jeunes de ces addictions et qu'il ne faut surtout pas prendre ça à la légère car c'est un véritable Démon .
    Alors à tous les jeunes je vous dis méfiez vous même si la vie n'est pas toujours facile sachez qu'il n'y a rien de plus beau que la VIE. Si vous ne vous sentez pas bien parlez en à des personnes qui sont là pour vous écouter. Faites moi confiance , je vous en supplie
    Une Maman qui vous aime et qui veut que vous viviez . MERCI à tous

  • #139

    Chiara (mardi, 10 mai 2016 20:00)

    Un grand merci à Sophie et Solange pour leur intervention auprès de notre classe de CM2.
    Grâce à elles, j'ai appris tout les dangers de la drogue. Des interventions comme celles ci devraient être plus nombreuses. Encore merci et j'espère à bientôt.

    Chiara CM2 2☺

  • #138

    Frédéric Chauvreau (mardi, 03 mai 2016 22:02)

    Je suis professeur au collège Prévert des Arcs-sur-Argens et je tiens à remercier Sophie Daout pour son intervention devant les élèves. Vous m'avez profondément touché et je sais que votre passage a été très utile. Merci pour votre humanité bienveillante, votre force communicative et votre courage inouï. Nous avons besoin de personnes comme vous pour combattre le fléau de la drogue. Pour nous aider à parler aux jeunes, car nous ne savons pas toujours comment nous y prendre. Vous nous donner l'envie de nous engager à vos côtés, et l'énergie pour y parvenir.

  • #137

    Julie (mardi, 03 mai 2016 19:18)

    Bonjour, aujourd'hui nous avons eu la chance d'avoir une intervention avec vous, pour nous raconter un moment de votre vie très dur et très émouvant! Vous racontez sa d'une manière que sa touche énormément, vous nous mettez les larmes au yeux! Vous êtes là pour les personnes qui en ont besoin, vous l'ai aidé dans leur combat contre la drogue et cela est très beau! Votre fils doit énormément regretter d'être tomber dans la drogue, il avait une maman formidable! Vous m'avez vraiment touchée avec ce moment dur de votre vie. Continuer à faire ces interventions très émouvantes et qui fait réfléchir sur tout et ce remettre en question!
    Vous me mettez les larmes au yeux, vous êtes forte. Je vous remercie vraiment de faire partager votre souffrance en nous informant que l'on peut mourir a cause de cela!
    Merci beaucoup!
    Julie, élève de 3eme au collège Jacques Prevert les arcs.

  • #136

    Léo (lundi, 02 mai 2016 22:32)

    Aujourd'hui, Sophie est passée dans notre établissement (en 3°) afin de nous avertir des méfaits de la drogue qui ne sont pas moindre et ce n'est pas un sujet à prendre à la légère.
    En effet, des enfants meurent à cause de celle-ci et il ne faut pas faire abstraction à eux.
    Sophie est elle-même touchée par ce problème au sein de sa propre famille et elle aurait très bien pu sombrer dans un autre dépendance comme dans l'alcool pour se passer de la mort de son fils.
    Mais non.
    Elle s'est décidée à avertir bénévolement un maximum d'enfant pour qu'une histoire comme la sienne ne se répète jamais.
    J’apprécie ce genre de geste et les personnes comme elle car j'aperçois que dans ce monde il n'y a pas que des personnes aveuglées par l'argent se fichant des victimes que provoquerait leurs actions.
    Cette force utilisée par Sophie je l'appelle la détermination.
    C'est cette force qui nous pousse à avancer dans la vie mais c'est également celle-ci qui nous permet se détacher de la dépendance.
    Je remercie énormément Sophie Daoût pour son intervention d'excellente qualité et je l'encourage à continuer d'alerter les jeunes et ainsi sauver leurs vie.

  • #135

    Sophie Daoût (dimanche, 01 mai 2016 14:25)

    Merci Bastien!
    Bisous
    Sophie

  • #134

    bastien (dimanche, 01 mai 2016 09:56)

    Coucou j'ai vingt ans et j'ai fumé pas mal de temps. J'ai eu un problème qui m'a obligé à me remettre en question et j'ai rencontré Sophie. Elle m'a aidé dans cette période compliquée, et je la remercie d'avoir été à mes cotés.

  • #133

    Sophie Daoût (samedi, 23 avril 2016 17:20)

    Je voudrais dire un grand merci à tous ceux qui ont accepté de mettre un mot dans le livre d'or de notre site.
    A votre professeur de français d'abord, Clothilde dont la présence lumineuse en classe m'aide beaucoup, mais aussi à Caroline, Séléna, Anna, Cam o6, Alix, Lilou, Sacha, Loïc, Lélia et Franck.
    Merci d'avoir exprimé ici votre ressenti et vos encouragements.
    Un merci tout particulier à Noé dont l'histoire en a touché plus d'un.
    Lisez mes livres, regardez et diffusez les vidéos, répétez mon message.
    Je vous embrasse tous
    Sophie Daoût

  • #132

    Sophie Daoût (samedi, 23 avril 2016 17:13)

    Bonjour et merci, Noé,


    Je me souviens....
    Nous étions, Solange et moi, dans ta classe de quatrième "Bleu".
    Tu étais un élève de la classe.
    Tu as levé le doigt pour me demander la parole, et, naturellement, je te l'ai donnée.
    Alors, tu as parlé. Immédiatement, un silence impressionnant a régné dans la classe.
    Avec une émotion contenue, et beaucoup de dignité, tu nous a parlé de tes cousins. Tout le monde t'écoutait avec attention et respect. Certains de tes camarades étaient très émus, et Solange avait du mal à retenir ses larmes.
    Je te remercie d'avoir eu le courage de t'exprimer tout haut.
    Tu me soutiens "à 2000 pour cent", comme tu le dis et j'en suis heureuse, et tu dis que tu comptes nous rejoindre "si je suis d'accord".
    Bien sûr que je le suis.
    Merci encore, gentil Noé.
    Lis mes livres, et fais-les circuler.
    Regarde les vidéos et fais-les partager.
    Nous allons revenir à la Tramontane le 10 mai pour les classes de CM2 et pour faire le soir une réunion pour les parents. Peut-être seras-tu là, avec tes parents.
    Je t'embrasse
    Sophie Daoût
    Tu m'avais parlé du beau poème de papa. Peux-tu le partager avec nous?

  • #131

    Noé (samedi, 23 avril 2016 13:32)

    4e Bleue, collège Notre-Dame la Tramontane.
    Bonjour Madame et ceux qui lisent ce message, vous êtes venu dans mon collège il y a quelque jours et je vous est promis de raconter mon histoire dans le Livre-d'or et c'est ce que je vais faire.
    Tout commença il y a 3-4 ans, je me revois encore en très de joué dans le sable avec mes cousins sur la plage d'antibes, à ce moment là je n'imaginais même pas ce qu'il allait se passer. Après ce jour là, aucune nouvelle, à part quelques messages et appel mais sinon plus rien, on ne se voyait plus. Jusqu'à l'été 2015 où revenirent nous voir. Et là, ça fut l'électro-choc. J'appris qu'ils se droguaient depuis 2-3 ans et que mon cousin le plus jeune était devenu schizophrène. En plus de cela, il n'avait plus du tout la même énergie, il se déplaçaient et parlaient lentement, c'était horrible, comme si je voyais deux coquilles vides avec l'apparence de mes cousins. Après une semaine, ils repartirent finalement chez eux, et je commencé à oublier ce passage difficile au fil du temps, même si je voyais bien mes parents prendrent des nouvelles un peu tout le temps.
    Ils revinrent finalement pendant les vacances de février 2016 où là j'étais heureux de voir que mon cousin schizophrène était suivi dans un centre et que mon autre cousin avait arrêté complètement la drogue, qu'il prenait des médicaments et que tous les deux avaient l'air plus "en vie". Mais ce n'était qu'une façade.
    Vint le tragique jour du vendredi avant le week-end de Pâques, j'avais déjà passé un mauvaise journée, j'étais dans ma chambre quand j'entendis mes parents s'écrier "Oh non !" dans le salon. Je fonça voir ce qu'il se passait et je vis ma mère en pleurs et mon père à mi-chemin entre la colère et la tristesse, je demandais donc ce qu'il se passer et mon père me montra un message qu'il avait reçu de mon oncle: "Malory est mort."
    "Malory est mort.","Malory est mort.", à force de me répéter cet phrase je plongeais dans un puit, dans un gouffre d'une profondeur abyssale. Je resta pendant 2 minutes sans bouger, les yeux et la bouche grands ouverts, je ne pouvais pas croire ce qu'il se passait, je ne voulais pas y croire.
    Cet événement m'a traumatisé, m'a changé. Depuis ce jour, je fais attention à moi et au gens que j'aime, je ne veux plus me battre pour rien mais contre une seule chose, cette saloperie qui a tué mon cousin. Mais surtout depuis ce jour, j'ai appris quelque chose d'essentiel, que très peu de monde connais et que l'on a trop tendance à oublier, la vrai valeur de la vie humaine.

    À toi Mallory, parti trop tôt...

  • #130

    Caroline (mardi, 19 avril 2016 22:10)

    4e bleue college notre dame de la tramontane
    merci pour votre intervention d'aujourd'hui ce que vous faites est formidable. Votre histoire m'a beaucoup touché. vous etes une femme formidable.
    merci beaucoup.

  • #129

    Selena (mardi, 19 avril 2016 20:32)

    Tout ce que vous nous avez dit je l'ai raconté à ma famille et à mon frère!

  • #128

    Clothilde (mardi, 19 avril 2016 19:38)

    Enseignante au collège, cela fait plusieurs années que j'assiste à vos interventions. Beaucoup de vérités, des élèves captivés, de l'émotion, une leçon de vie.
    Votre mission de "dis leur" est TELLEMENT importante. Il faut continuer, les voir TOUS, leur raconter l'enfer de la drogue ...
    Bravo pour votre motivation, votre énergie, votre humanité qui aident tant de jeunes.

  • #127

    Anna Rousset (mardi, 19 avril 2016 19:33)

    Bonjour Sophie,
    J'ai assisté à votre intervention hier au collège Notre Dame de la Tramontane.Au début, je pensais que alliez nous parler de la drogue comme à la télé mais j'avais tort car vous êtes beaucoup plus impliquée dans ce combat que n'importe qui.Je vous remercie car vous êtes la première personne à me dire vraiment ce qu'est la drogue, vous ne vous contentez pas de dire "la drogue c'est mauvais, nous nous expliquez tout ce qu'on ne nous dit pas.Heuresement que vous êtes là. Je vous admire madame car vous avez un courage extrodinaire de parler de de l'histoire de votre fils comme vous le faîtes. Merci madame merci de m'avoir informé et merci pour tous ces jeunes que vous avez sauvés. Bonne continuation dans votre combat.
    Anna Rousset 4 rouge

  • #126

    Cam_06 (mardi, 19 avril 2016 18:42)

    Bonjour,
    Vous êtes venue nous raconter votre histoire, qui m'a énormément touchée! J'espère que vous continuerez ce combat car votre histoire fait beaucoup réfléchir ! Merci.

  • #125

    Séléna (mardi, 19 avril 2016 18:00)

    4.bleue ND Tramontane
    Je n'est pas les mots pour décrire ce que vous avez fait. C'est une femme comme vous qu'il faudrait dans tout les établissements, à cette génération qui se dégrade, je pense même qu'il faudrait aller sensibilisé les plus jeunes (CP).
    Merci beaucoup et bonne continuation!

  • #124

    Alix (lundi, 18 avril 2016 23:54)

    Merci beaucoup pour nous avoir parlait des coter qu'on nous cache sur la drogue au collège notre dame de la tramontane. Heureusement qu'il y a des gens comme vous pour nous faire découvrir la vrai réalité et les effets de la drogue. Vous êtes vraiment une femme très courageuse de parlait de votre fils !
    Continuez ne vous arrêtez pas !

  • #123

    Lilou-Dallas (lundi, 18 avril 2016 21:26)

    Notre dame de la tramontane 4rouge
    Pour êtres franche quand je vous ai vu je pensais que vous étiez encore des personnes venues nous faire la moral, mais quand vous avez commencez à parler de votre fils, vous avez attirez mon attention, et vous m'avez ouvert les yeux sur un sujet avec lequel nous rigolons tous les jours.
    Merci

  • #122

    Simonini Sacha (lundi, 18 avril 2016 19:53)

    Merci de votre intervention au collège Nôtre Dame de la Tramontane. Vous nous avez vraiment bien expliquer les risques de la drogue. Vous menez un très beau combat.
    Je pense que beaucoup de personnes devraient entendre vos explications.

    Bonne continuation

    Sacha Simonini

  • #121

    Loïc (lundi, 18 avril 2016 17:36)

    Bonjour Sophie, je vous remercie énormément pour votre venue dans le collège Notre Dame de la Tramontane
    Cette intervention m'a beaucoup servi et j'ai appris de nouvelles choses sur la drogue, les dealers et les "dis-leurs"
    Continuer ce que vous faites car ça m'a beaucoup intéressé et j'espère que ça intéressera d'autres élèves autant que moi. Et que cette intervention pourra empécher les enfants de se droguer un jour

    Bonne continuation !
    Loïc KARRER

  • #120

    Lélia Auvare (lundi, 18 avril 2016 17:28)

    Bonjour Sophie,
    Cet après midi vous êtes intervenue dans notre classe pour nous prévenir des dangers de la drogue. L'histoire de votre fils m'a beaucoup touchée. Votre intervention m'a fait beaucoup réfléchir. Mes parents me parlent souvent de la drogue, et me parlent de vrais cas, comme celui de votre fils. Vous êtes très forte et je soutiens JSD. Je compte emprunter vos livres au CDI. Merci encore.
    Lélia, 13 1/2

  • #119

    Franck (lundi, 18 avril 2016 17:23)

    Merci de nous avoir parlé tout à l'heure de ces drogues et de leur effets sur les jeunes, bon courage et Bravo pour ce que vous faîtes.

    Ristorcelli Franck

  • #118

    Sophie Daoût (samedi, 16 avril 2016 17:34)

    Je suis revenue de Biganos, (près de Bordeaux), où j'ai vu 5 classes de troisième.
    J'ai fait 2 tables rondes de 1 heure à la demande des élèves de sixième et de cinquième.
    Que du bonheur!
    Merci à ceux qui sont venus s'exprimer ici:
    Lauryne, Matthias, chP, Cypran, Lauralyn, Léna et Elsa.
    Je vous embrasse tous
    Sophie Daoût

  • #117

    lauryne (samedi, 09 avril 2016 15:35)

    merci d’être venue mercredi votre visite m'a fait comprendre que la drogue été un poisson et que l'on peut en mourir c'est pour ça que si ma sœur replonge je lui dirais quel se fait du mal a elle et a sa famille voila je vous remercie du fond du cœur vous m'avez beaucoup aide
    continuez ce que vous faite